J.Lacan : Avis au lecteur japonais | EPHEP

via J.Lacan : Avis au lecteur japonais | EPHEP

Le style ne se traduit pas…

Citation :

(…) C‘est ce qui permet à la langue japonaise d’en colmater les formations si parfaitement que j’ai pu assister à la découverte par une Japonaise de ce que c’est qu’un mot d’esprit : une Japonaise adulte.

D’où se prouve que le mot d’esprit est au Japon la dimension même du discours le plus commun, et c’est pourquoi personne qui habite cette langue, n’a besoin d’être psychanalysé, sinon pour régulariser ses relations avec les machines-à-sous, — voire avec des clients plus simplement mécaniques. (…)