Hallé, le botaniste du radeau des cimes

LaurencePicot

Digne du botaniste du XVIIIe, Carl von Linné, Francis Hallé est un aventurier au sens scientifique du terme, mais aussi universitaire et bien plus contemporain. A 79 ans, le biologiste montpelliérain  a sans doute vu plus d’espace inconnu que les astronautes actuels, sans même quitter notre planète bleue. Monsieur Hallé a inventé le radeau des cimes, une structure gonflable à poser sur la canopée des forêts tropicales pour y découvrir un monde de plantes jamais encore vues par l’humain . Il se rebelle, encore, et encore: « La forêt primaire n’a plus d’avenir, ça fait cinquante ans qu’on le dit. Tous ceux qui pourraient faire quelque chose, à savoir les leaders politiques et économiques, tirent parti de la destruction de cette forêt. » 

carnets de terrain de Francis Hallé carnets de terrain de Francis Hallé

« Nous sommes comme un médecin devant un malade. On essaye de faire aussi rapidement que possible, mais il est évident que beaucoup d’espèces…

View original post 171 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s