Le Tango du Tengu

Le tengu est à la fois une chimère maléfique et bénéfique. C’est le lot des chimères, oiseaux d’augure.

Joyeux drilles ou sévères justiciers, ces volatiles sont aussi d’habiles danseurs ainsi que des experts en arts martiaux.


William Kurelek and Winter on the Prairie

O' Canada

W. Kurelek, "Home on the Range" (1967)W. Kurelek, « Home on the Range » (1967)

~

On previous visits to the AGO in Toronto I’ve noticed William Kurelek’s paintings but for some reason his artwork stood out more notably on my most recent visit.  Perhaps this was because my trip there was during a week of extreme cold just before year-end and many of Kurelek’s scenes on display at the AGO are prominently set during the winter.

Kurelek’s parents were Ukrainian immigrants to Canada and settled in the prairie regions, initially in Alberta and later, after his parents lost their farm during the Great Depression, in Manitoba.  Winters can be harsh in much of Canada, but the vast unpopulated stretches of the country’s midsection make for a particularly stark cold season.  While a viewer of his paintings can find other themes in his work (for example, his Catholicism or the influence of Hieronymous Bosch in Kurelek’s « Harvest of…

View original post 228 mots de plus


Devenez formateur pro !

Suivez la formation de Léandro Lozahic, formateur de formateurs !

Savoir-faire et faire-savoir :

Ses programmes vous permettent de construire ni plus ni moins qu’un centre de formation à vous tout(e) seul(e) ou avec une équipe digitale et c’est d’ailleurs grâce à lui que je peux vous proposer cette association « Culture et Energie » pour regrouper des compétences rares dans des formations remarquables. En fait, si vous êtes expert dans votre propre domaine et que vous cherchez à le faire savoir à quelques apprenants ou à un maximum de gens, vous allez trouver dans la formation de Léandro tout ce dont vous avez besoin pour structurer votre savoir-faire pour le faire-savoir à nouveau dans le contexte actuel du web.

De plus, il offre toutes les clés du financement de vos formations avec un suivi et un SAV très réactif.

Il est de bonne humeur, hyper disert, généreux de détails et de répétitions, et surtout très structuré. S’il a des défauts (qui n’en a pas), il a surtout un bon esprit. Il est drôle en plus, ce qui prouve certainement un haut potentiel intellectuel, capable de garantir  ses formations de façon juridiques tout en les présentant avec humour. Il a du rythme ! Et c’est pour ça qu’on fait, à sa demande, des pauses à volonté. On peut dire que ses vidéo sont hyper-vitaminées, ça pulse un max  ! En cliquant sur son lien, vous pourrez vous en rendre compte lors de son prochain séminaire, programmé jeudi prochain. Pas de langue de bois et surtout un bon esprit.

Le bon esprit, c’est très important de le percevoir, surtout quand les formations sont ouvertes à distance, c’est à dire à travers le truchement d’une vidéo. N’est-ce pas l’intention qui compte, au final ? Et l’intention de Léandro est claire ! Gagner et faire gagner de l’argent avec la transmission des connaissances. Et c’est tout à fait légitime.

Retrouvez Léandro Lozahic, dans son prochain séminaire, en cliquant sur son nom, pour être sûr de ne pas le manquer !




Hallé, le botaniste du radeau des cimes

LaurencePicot

Digne du botaniste du XVIIIe, Carl von Linné, Francis Hallé est un aventurier au sens scientifique du terme, mais aussi universitaire et bien plus contemporain. A 79 ans, le biologiste montpelliérain  a sans doute vu plus d’espace inconnu que les astronautes actuels, sans même quitter notre planète bleue. Monsieur Hallé a inventé le radeau des cimes, une structure gonflable à poser sur la canopée des forêts tropicales pour y découvrir un monde de plantes jamais encore vues par l’humain . Il se rebelle, encore, et encore: « La forêt primaire n’a plus d’avenir, ça fait cinquante ans qu’on le dit. Tous ceux qui pourraient faire quelque chose, à savoir les leaders politiques et économiques, tirent parti de la destruction de cette forêt. » 

carnets de terrain de Francis Hallé carnets de terrain de Francis Hallé

« Nous sommes comme un médecin devant un malade. On essaye de faire aussi rapidement que possible, mais il est évident que beaucoup d’espèces…

View original post 171 mots de plus