Le Tango du Tengu

Le tengu est à la fois une chimère maléfique et bénéfique. C’est le lot des chimères, oiseaux d’augure.

Joyeux drilles ou sévères justiciers, ces volatiles sont aussi d’habiles danseurs ainsi que des experts en arts martiaux.

Publié dans micro-climat | Tagué | Laisser un commentaire

Ça sent le printemps…

Livraison de bentos à Paris

La maison Kaiseki propose des bentos uniques et délicieux à livrer chez soi ou au bureau ainsi que des bentos spécialement conçus pour les enfants, suivez le hashtag #byhissa…

En 1999, dans le quinzième arrondissement, Hissa initie le bento maison à emporter, tradition millénaire au Japon, auprès de la clientèle française en fixant ses règles de composition et de commande au préalable ; le bento est un repas pratique, du très frugal au plus sophistiqué ; aujourd’hui, la clientèle est  prête à changer ses habitudes alimentaires car elle sait que l’ultime fraîcheur, la délicatesse et le régal sont les composantes essentielles d’un bento Kaiseki et gage d’une bonne santé.

img_3974

Les quatre bentos que Hissa propose sont des réussites absolues d’équilibre et de conception diététiques :

  • Croquis, 35 €, combine des pièces de sushi délicates ;
  • Esquisse, 50 €, propose un régal sophistiqué ;
  • Carte blanche, 75 €, ajoute la rareté du crabe géant et ses œufs de saumon à un plateau déjà sublime ;
  • O-makase, 100 € comme son nom l’indique, lâche le chef en liberté de vous créer la surprise d’un ineffable Kaiseki-Bento.

Tarifs :

  • Livraison midi et soir (domicile et bureaux) à partir d’une commande de 75 € + 12 €
  • Commande par téléphone au 01 45 54 48 60
  • Pour une commande supérieure à 10 personnes, nous vous conseillons de nous contacter et d’établir un devis avec nous.
  • Les bentos de Hissa sont d’une telle fraîcheur qu’il n’est pas nécessaire de les stocker au réfrigérateur. N’attendez pourtant pas pour en profiter. Ils ont été préparés juste à temps.
  • Il est important de consommer nos bentos le jour même et d’éviter de les stocker au réfrigérateur.

Sauf contre-indications enregistrées auprès et avec le chef,  nos produits contiennent ou sont susceptibles d’avoir été mis en contact avec les allergènes suivants : poissons – crustacés – mollusques – raifort – céréales contenant du gluten (blé) – œuf – soja et produits à base de soja – fruits à coques (amandes, noisettes, pistaches, noix, etc..) – sésame.

Livraison limitée, pour le midi, à une zone géographique :  capture-decran-2016-12-26-a-20-01-36

Le 14e, 15e, 8e, 16e et 1er arrondissement.

Publié dans #Lifestyle, bento, Cuisine japonaise, Gastronomie, Hisayuki Takeuchi, Nouvelle cuisine japonaise, restaurant, végétarisme | Tagué , | 1 commentaire

Faim de semaine

 

Publié dans #Lifestyle, Art contemporain, Cuisine japonaise, Gastronomie, Hisayuki Takeuchi, micro-climat | Laisser un commentaire

#portraitdefemme : la mère de ma bisaïeule, entourée de ses enfants, dont mon arrière grand-mère donc.

Publié dans micro-climat | Laisser un commentaire

Poupée japonaise

Publié dans micro-climat | Laisser un commentaire

La cuisine japonaise, qu’est-ce que c’est donc ?

Il faut avouer que les gastronomies des pays étrangers, enfin des autres pays que la France, ne nous intéressaient guère jusqu’il y a peu. Il est un fait que la colonisation a été à l’origine de l’idée de gastronomie. A la Renaissance, lorsque les produits commençaient à parvenir jusqu’aux cours royales, une certaine ingéniosité consistant à assembler des légumes ou des viandes, à parfumer avec des épices jusqu’alors inconnues ou trop rares, s’est développée comme autant de joutes faisant rivaliser les ripailles d’un château à l’autre. Mais manger comme le feraient les autres peuples éloignés, quel intérêt ? Fiers de l’hégémonie de la gastronomie française, d’ailleurs sponsorisée par les gouvernants à divers niveaux jusqu’à aujourd’hui, les Français s’attablaient devant les produits de leur pays : volailles, légumes, laitages, matières grasses….

6c303984-21e9-4e49-afd8-fc2886606b0a

Aujourd’hui, on avoue aimer la cuisine japonaise. Comment aimer la cuisine japonaise en France ? Si on y pense, ce n’est pas une gageure, c’est juste impossible. L’importation des produits les modifient tout de même, et les officiants ne sont pas sur le même sol, donc les parfums ne sont pas les mêmes, les coutumes et les façons de manger non plus… Alors, même si l’on sait que les enseignes affichant « restaurant japonais » n’ont rien de japonais, pourquoi fait-on semblant de le croire ? Parce que le goût plait. Mais quel « goût » ?

IMG_0195

Hisayuki Takeuchi est japonais. Donc, sa cuisine est une cuisine japonaise ? En fait, il adore préparer la cuisine française classique selon le Japon. Ouh là, ça devient compliqué. Alors que fait-il en restauration japonaise ? Il fait sa propre cuisine. Oui, mais s’il est japonais, il doit faire des sushis ? Ben, en fait, il veut développer sa propre cuisine japonaise, son « nouveau Kaiseki ». Donc quelque chose que vous ne trouverez pas au Japon mais qui est plus japonais que la pseudo cuisine japonaise dupliquée ici. Que c’est compliqué de coller une nationalité au travail d’un créateur ! Alors que la cuisine n’est qu’une affaire de cœur, de style et de bon goût faisant fi des frontières et des nationalismes. Ce chef japonais a su créer son propre style. Il a jonglé avec plusieurs codes pour créer ses recettes, comme tout gastronome qui se respecte. Il prend des risques. Mais pas avec nos systèmes digestifs, jamais. Voulez-vous goûter ses créations ? Aidez-le à le faire en commandant un plateau composé pour vous.
capture-decran-2017-02-01-a-14-17-39

Vite ! il ne reste plus beaucoup de temps, c’est une occasion de vous faire livrer si vous êtes à Paris ou en petite couronne, un beau plateau à 75€ !

Publié dans micro-climat | 2 commentaires

Le crownfunding, c’est cool

Oui, je me permets de le repréciser, le financement participatif, c’est cool. Et d’ailleurs, j’ai donné et je donnerai encore des sous en échange de quelques cadeaux intéressants, parce que quand bien même ce ne serait qu’une autre façon de faire des tontines, des cagnottes, des levées de fond,

  • un, ça utilise les réseaux familiaux, amicaux et sociaux, et du coup, ça permet de contacter tout le monde, et même si c’est légèrement déplacé (« coucou, j’ai besoin de sous », c’est super agréable d’avoir un prétexte pour reprendre contact ;
  • deux, il n’y a aucun risque d’arnaque, on montre juste à son ami un peu l’intérêt ou l’enthousiasme de voir son projet réussir et si la collecte n’est pas réalisée dans les temps, les mises sont rendues aux contributeurs.

Il y a quelque chose de très neuf dans le rapport à l’argent. On est tous fauché, ça c’est sûr, les taxes sont partout et n’épargnent personne. Qui ne galère pas ? Mais en vérité, les marchandises sont devenues hors de prix, la nourriture, l’alimentation, les vêtements, le high tech, les études des enfants, les loyers et j’en passe… c’est l’inflation. Bientôt la crise, encore ? Vu la réussite des multiples plateformes de financement participatif, nul doute que les dépenses vont se faire autrement, plus positivement, de façon moins consumériste et plus solidaires. C’est ça qui est bien aujourd’hui, il y a dans l’air comme une revanche du particulier traité comme une vache à lait… On n’arrête pas de créer, de travailler, d’imaginer, de réaliser… C’est ça la vraie bonne idée de 2017 !

Tenez, voici un projet qui cartonne…
https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/donnons-pour-demos/widget

N’oubliez pas d’aller voir notre collecte pour finaliser un beau restaurant qui saura vous recevoir et ravir vos palais… Merci d’avance pour votre aide !

  https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/la-nouvelle-maison-kaiseki/widget

Publié dans micro-climat | Laisser un commentaire

Comment faire pour participer ?

Cette galerie contient 1 photo.

Je viens de m’apercevoir qu’il n’est pas forcément évident de cliquer vers le chemin de la contribution pour notre campagne de financement du nouveau restaurant, au 123 rue Saint Honoré : « soutenir le projet » c’est là qu’il faut cliquer !  … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Le financement participatif pour l’entreprise artisanale

Une campagne de crownfunding, c’est à la fois innovant et complètement classique. Chercher du financement, c’est vieux comme le monde. Personne ne vous donne son aide si vous n’êtes pas solides dans votre projet. Et c’est pour cela que nous sommes très fiers du nombre des premiers contributeurs de notre campagne.

En allant lire notre projet, vous pourrez vous dire que l’entreprise artisanale devrait se suffire à elle-même et pourtant… Comme nous sommes proches de nos clients, nous sommes toujours prêts à leur préparer à manger… donc pas très libres pour d’autres activités…

On est aussi très confiants, parce que la Chambre des Métiers nous a accordé son mentorat. Et ce n’est pas rien…

capture-decran-2016-12-19-a-06-15-23

Le traiteur-restaurant-laboratoire-livraison n’est pas ouvert le dimanche, commandez pour ce soir. Bon week-end à tous.

Publié dans #Lifestyle, Cuisine japonaise, Gastronomie, Hisayuki Takeuchi, kisskissbankbank, Nouvelle cuisine japonaise | Laisser un commentaire

Visite virtuelle en 360° du temple des Renards à Kyoto

Ceux qui ont visité notre campagne de financement pour le nouveau restaurant au 123 rue Saint Honoré savent qu’une surprise technologique les attend prochainement à la nouvelle Maison Kaiseki. En attendant l’événement de son ouverture, et pour vous faire goûter aux innovations trouvées sur Youtube, je vous propose d’aller faire un tour dans le sud de Kyoto et de voir en détails ce que vous avez certainement vu en photo un peu partout dans les magazines et sur le web :  le sanctuaire shintô le plus célèbre, avec son parcours sensationnel sous une suite de torii couleur cinabre, Fushimi-Inari-Taisha.

Appuyez sur la souris et n’hésitez pas à regarder tout autour de vous, c’est maintenant possible avec les dernières technologies de réalité virtuelle.

Chaque portique est financé par des dons. Le financement participatif, ce n’est pas KissKissBankBank qui l’a inventé, mais vous pouvez toujours voir (ou revoir si vous n’avez pas encore participé) ce que nous vous proposons, pour notre projet de Nouvelle Maison Kaiseki. Pas de portique vermillon aux temples des Renards, certes, mais un concept tout à fait unique en France à partir de l’année du Coq de Feu !

Publié dans micro-climat | Laisser un commentaire

Un nouveau défi, nouveau restaurant

Pourquoi je ne fais pas la cuisine ? Mais si, je fais la cuisine, mais à la maison. Une cuisine à base de céréales, de tomates et de beaucoup de légumes et du tofu. Je ne fais pas de pâtisserie, alors que j’adore ça, mais à vrai dire, je n’ai plus beaucoup de loisir après les devoirs de gestion. Parce que c’est complètement différent, en terme d’organisation, de faire la cuisine à la maison ou au restaurant. Enfin, je dois dire que j’aime mieux laisser ma place à de jeunes cuisiniers qui sont si contents d’apprendre la vraie gastronomie avec un professionnel comme mon mari, le maître-chef cuisinier Hisayuki Takeuchi.

1f4aeec8-3f56-4c70-8c64-ca16494b38e4

C’est mon style…

Car il y a beaucoup à faire autour de la cuisine. Surtout avec l’ordinateur, le mobile… Aujourd’hui, les réseaux sociaux ont pris une place réellement capitale, parfois même au détriment de la santé, dans la vie des gens. Et la restauration est profondément changée désormais. On prend son portable pour commander à manger… Nous sommes obligés de nous adapter à ces transformations. Les livraisons à domicile sont parfois infectes mais les gens aiment mieux prendre le risque de gaspiller leur argent que de se déplacer pour aller au resto. Pourtant, c’était un lieu de retrouvailles sympa, autrefois, non ?

img_4547

C’est le style de Hissa

Je ne vous réexplique pas le contexte économique, ni les statistiques de fermeture de restaurant, ni les difficultés du monde artisan dont vous êtes conscients, j’en suis certaine. Non, je vous présente notre nouveau projet, qui devrait encore une fois vous étonner et vous donner envie.

capture-decran-2016-12-19-a-06-15-23

Le principe est simple : pour réaliser un lieu totalement original, on vous demande carrément votre soutien financier. Ce qui veut dire que vous nous faites confiance, et avec votre confiance, on va faire de belles choses. En échange, il y a des contreparties, bien entendu. Des livres, des bento, des agapes, des tableaux… Regardez, il y a déjà de nos clients qui ont participé, et même des gens qui croient en notre projet… Ça fait tellement chaud au cœur ! Et puis j’ai bien l’impression que c’est comme ça que les affaires vont reprendre. Avec de la confiance partagée. Alors cliquez sur l’image. Cliquez. Vous allez déguster une très bonne année !

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/la-nouvelle-maison-kaiseki/widget

Publié dans micro-climat | 1 commentaire